Wasteland 3 [PC]

Wasteland 3 [PC]

30 août 2020 0 Par Tidu$X59

Wasteland partage le même ADN que Fallout, cela n’est pas surprenant compte tenu de la pollinisation croisée des idées, des thèmes et même des développeurs qui ont travaillé sur les deux séries au fil des décennies, via Interplay et InXile. Cependant, c’est Wasteland qui est resté le plus fidèle aux racines originales.


Ce troisième épisode de la série est criblé d’humour noir, de satire, de parodie etc. C’est un jeu moins porté sur les choix que sur les conséquences, car vous ne savez pas souvent que vous prenez une décision importante jusqu’à ce que tout l’enfer se déchaîne du aux conséquences.

Les Rangers de l’Arizona quittent leurs maisons du désert poussiéreux pour se rendre jusqu’à Colarado Springs, endroit enneigé pour répondre à un appel de détresse du patriarche. Selon ses propres mots, Saul Buchanan possède Colarado, mais son règne est menacé par une poignée d’ennemis puissants. Pour commencer, la famille rivale des Dorsey a récemment déclaré la guerre totale, les propres enfants du patriarche se sont retournés contre lui et il a du mal à endiguer la marée montante de gangs rivaux. Le patriarche n’aime pas admettre qu’il ne peut pas gérer le problème lui même, mais la réputation des Rangers en tant que soldats de la paix d’élite en fait la force idéale pour aider à améliorer sa fortune.

Malheureusement le convoi des Rangers est pris en embuscade en cours de route par les Dorseys sur un lac gelé, complètement décimé, ne laissant que vos deux protagonistes en vie. Malgré cela, la mission est claire, tout comme leur objectif : aider le patriarche à rétablir l’ordre à Colarado, même si il reste que vous deux.

La prise de décision commence dès le début lorsque vous sélectionnez ou créé votre personnages. Bien que vous finissiez par créer ou recruter d’autres personnages, ces deux sont vos principaux Rangers et il est logique de créer des personnages qui se complètent. Si vous avez joué aux précédents de Wasteland, vous serez familiarisé avec le vaste éventail de compétences et d’avantages qui s’offrent à vous, des compétences d’armes aux savoir-faire pratiques tels que le crochetage, les explosifs, et divers modificateurs de charisme.

Chaque compétence est importante dans Wasteland, vous pouvez avoir deux personnages avec la compétence Mécanique, mais ce sera celui avec le score le plus élevé qui terminera tous les travaux de Mécanicien, il est donc préférable d’essayer de créer une équipe polyvalente. Vous pourriez avoir un spécialiste des armes qui peut tout utiliser, mais vous ne pouvez équiper que deux armes à la fois.

Chacune de ces compétences a un rôle à jouer, certaines options de dialogue n’étant ouvertes que si vous avez un groupe avec un ensemble de compétences particulier. Les modificateurs de charisme vous aideront à intimider les PNJ ou à parler gentiment, tandis que d’autres vous permet de charmer des animaux sauvages pour qu’ils se battent avec vous. La possibilité de créer une équipe qui convient à votre style de jeu est vaste, car souvent la bonne compétence peut permettre de contourner le combat, débloquer des options secrètes et même conduire à la découverte de grands trésors. Vous pouvez constituer une équipe entière de tireurs d’élite furtifs, mais cela pourrait vous causer des problèmes plus tard.

Et croyez-moi, vous aurez suffisamment de problèmes. Colarado est l’enfer sur Terre, une friche glacial de gangs psychotiques, d’esclavagistes, de meurtriers etc. L’exploration est primordiale, recherchant dans tous les coins et recoins à la recherche de butin caché, d’armures, d’armes, de mods et des consommables, tout en évitant les pièges et les ennemis rôdant dans le coin. Au bout de la demi-douzaine d’heures, je me suis retrouvé à laisser tomber la difficulté car je ne pouvais tout simplement pas vaincre un groupe de méchants en particulier.

L‘impressionnant outil de création de personnage peut être utilisé pour créer de nouvelles recrues dans votre base d’opérations si vous avez des difficultés vous pouvez également recruter des PJ à différents endroits dans Colarado. Certains de ces membres, ont des antécédents avec certains PNJ qui affecteront votre histoire personnelle de différentes manières.

Avec les Rangers en ville, l’ambiance s’améliore lentement. Après avoir recruté du personnel pour votre siège, y compris un conservateur pour gérer un musée sur place, vous pouvez vraiment vous mettre au travail pour réparer les torts et punir les injustes. Alors qu’au départ, l’action se déroule principalement à Colarado Springs et, plus tard, dans la ville de Denver et dans d’autres environs, vous pouvez faire un tour en voiture dans le Kodiak, un énorme camion blindé qui vous permet de vous déplacer dans la carte du monde. Le Kodiak est également évolutif, vous permettant d’améliorer sa radioprotection ou sa puissance de feu.

Contrairement aux précédentes, le combat ressemble plus à Gears Tactics. Lorsque vous approchez d’un ennemi et que vous attaquez ou que vous êtes repéré, vous entrez dans une phase de combat qui trace une grille sur la carte. Vous devrez utiliser une couverture ou une demi-couverture, recharger vos armes et gérer vos points d’action pour vous déplacer, attaquer et utiliser des objets. C’est un système au tour par tour, mais vous avez la liberté de vous déplacer entre les membres de votre groupe jusqu’à ce que leurs points d’action soient épuisés, et l’ennemi a tendance à superposer ses attaques, ce qui maintient le rythme et évite une attente inutile. Les dangers environnementaux tels que l’explosion de barils peuvent être utilisés pour causer des dégâts de zone, et chacun de vos personnages peut utiliser des armes à distance ou de mêlée avec des degrés d’efficacité variables, tandis que tous les familiers IA attaqueront simplement l’ennemi au début de votre tour. Attention cependant, les animaux ne peuvent pas être réanimés et la mort est permanente.

Pour la plupart, le combat est rapide et agréable, même si une erreur peut être extrêmement coûteuse. Équiper le bon équipement et les bons consommables est essentiel, de l’armure aux armes et aux objets utilitaires qui améliorent vos attributs ou vos compétences. Vous pouvez subir des blessures et d’autres effets néfastes, ce qui nécessitera des soins médicaux de la part de certains PNJ ou personnages ayant le niveau approprié en secourisme.

Il se passe tellement de choses dans Wasteland 3 que vous pouvez pardonner certains des visuels. Certains environnements intérieurs sont un peu fades. Les animations de personnages sont correctes, mais rien d’exceptionnel, et il y a des zones intérieurs qui souffrent de baisses de fps horribles que même en baissant les paramètres, rien n’y fais. J’espère que cela pourra être corrigé à un moment donné dans le futur, mais ce n’est pas génial pour le moment. Mis à part quelques bugs visuels, c’est le seul vrai problème de performances.

Il existe également un mode multijoueur qui, bien que nous n’ayons pas encore approfondi le sujet, est unique pour le genre, vous offrant la possibilité de travailler ensemble. C’est formidable de voir InXile déployer tant d’efforts pour que le mode coopératif fasse partie de l’expérience.

Wasteland 3 n’est pas un jeu à prendre à la légère, il associe le jeu de rôle, axé sur les choix comme Baldur’s Gate, avec des combats tactiques rapides et de vastes domaines à explorer. Le défi est parfois difficile, et parfois des choix apparemment inoffensifs peuvent avoir des conséquences. Wasteland 3, est un énorme RPG qui offre potentiellement des centaines d’heures de jeu.

Disponible le 27 août 2020.

Test réalisé à partir d’une version commerciale sur PC, fournie par l’éditeur.

NOTATION
  • Graphisme
  • Bande son
  • Jouabilité
  • Scénario
  • Durée de vie
4

VERDICT

Positifs                                                                                    
Solide, équilibre entre les phases combats et d’explorations
Pas mal d’humour
Beaucoup à faire

Négatif

Quelques soucis de FPS

Envoi
User Review
4 (1 vote)